1er janvier 2016

Naissance de « France urbaine », l'association des élus urbains, issue de la fusion de l'ACUF et de l'AMGVF  
 
 

TOUTES LES INFOS

 
 
ET AUSSI...

Les nouvelles métropoles

Après Nice, qui est devenue le 1er janvier 2012 la première métropole au sens de la loi de 2010, la loi du 27 janvier 2014 de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles prévoit qu’au 1er janvier 2015, sont transformés par décret en une métropole les EPCI à fiscalité propre qui forment un ensemble de plus de 400 000 habitants dans une aire urbaine de plus de 650 000 habitants ou les EPCI centres d’une zone d’emplois de plus de 400 000 habitants et qui exercent en lieu et place des communes certaines compétences.


Le mécénat, quelle réalité pour les collectivités locales ? Paris, le 19 mars 2015

Le recours au mécénat est d’actualité dans la sphère publique locale.


Une journée consacrée au patrimoine immobilier des collectivités locales

Un enjeu crucial au service du développement des territoires urbains

A la tête d’un patrimoine immobilier très diversifié, les collectivités locales sont propriétaires de 15 à 20% du patrimoine immobilier français.

A l’heure où l’équation financière est de plus en plus difficile à résoudre, la recherche de nouvelles sources d’économies et de moyens financiers renouvelés est une démarche incontournable.


Réconcilions la ville et l'autoroute

La FNAU, Ville & Transports en Ile-de-France (VTIF), et l’Association des communautés urbaines de France (ACUF) ont organisé le 26 mai 2015 à la Caisse des dépôts (Paris) un colloque : Ville et autoroute : vers une réconciliation ? A quelles conditions les autoroutes urbaines peuvent elles devenir les voies de développement d'un nouveau modèle métropolitain ? 


L'innovation au pouvoir

Missionné par Marylise Lebranchu, Akim Oural lui a remis son rapport le 24 avril 2015. L’objectif est de recenser des innovations publiques conduites au cœur des territoires par les collectivités, afin d’en inspirer tous les pouvoirs publics, et de faire des propositions pour améliorer l’environnement dans lequel ces acteurs peuvent développer et pérenniser des projets innovants.


5ème journée nationale des pôles métropolitains - 06.07.2015

Lundi 6 juillet 2015 à partir de 9h00

Musée des Confluences - Lyon

 

Le réseau national des pôles métropolitains organisait la 5ème édition de sa journée annuelle le 6 juillet 2015 à Lyon en partenariat avec France Stratégie. Cette manifestation, à laquelle 200 participants ont pris part, a permis de constater que l’engouement pour les pôles métropolitains reste au rendez-vous de ce début de mandat. De nouveaux projets se formalisent. Les multiples interventions ont montré la « diversité des usages » des projets de coopération métropolitaine.


Data & Territoires

Tour de France des Interconnectés

DATA & TERRITOIRES 

7 juillet 2015 à l’Institut Mines-Télécom, Paris

Une journée consacrée aux enjeux de la donnée pour les territoires. Avec la participation spéciale d’Henri Verdier, Administrateur général des données de l'Etat.

Elle aura lieu le 7 juillet 2015 à partir de 10h à l’Institut Mines-Télécom (46 rue Barrault, Paris 13ème).

Moteur de l’innovation, la donnée est au cœur de la smart city. Plus largement elle irrigue toutes les thématiques du gouvernement contemporain. Opendata, big data, open government sont des enjeux majeur de la période qui s’ouvre.

Saviez vous que la France a nommé en 2014 son Chief Data Officer (administrateur général des données de l’Etat) ? Il s’appelle Henri VERDIER,  et il sera avec nous pour présenter sa vision de la transformation numérique et comment il envisage sa mission d’administrateur général des données de l’Etat.

Temps de dialogue et d’échange cette journée propose d’approfondir nos perceptions des enjeux sur ces sujets, d’en partager les perspectives et d’engager des actions utiles aux territoires. 

PROGRAMME

La donnée au coeur de la cité : enjeux des politiques publiques et révolution des usages

Dialogue avec  Henri Verdier – Administrateur général des données de l’Etat

Membre fondateur de Cap digital, directeur d’Etalab, membre du conseil scientifique de l’Institut Mines-Télécom, co-auteur de « L’âge de la multitude » ou entrepreneur, le parcours d’Henri Verdier est marqué du sceau de l’innovation numérique

Conçue comme un temps de partage et d’échange, cette matinée propose de prendre le temps d’aborder ensemble les grands sujets à l’ordre du jour : Que représente aujourd’hui la révolution de la donnée ? Quel impact pour la  conduite de l’action publique ? Quelles réponses aux enjeux parfois contradictoires d’ouverture, de transparence, d’efficacité ? Comment envisage-t-il sa mission d’administrateur général des données de l’Etat ?  Quelle gouvernance mettre en œuvre ? Quel rôle pour les territoires ? Quelle innovation de  services ?

L'après-midi sera consacrée aux projets innovants : 

Ateliers « data project » : Identifier les thématiques, enclencher la dynamique de mise en œuvre de projets opérationnels mobilisant les données pour engager l’innovation sur les territoires. Avec l’appui des enseignants-chercheurs de l’Institut Mines-Télécom qui partageront leurs expériences et accompagneront les échanges.

Audition des projets candidats aux labels territoires innovants 2015

 

Détail du programme et inscription (gratuite mais obligatoire) sur 

www.interconnectes.com/idf

 

DERNIERS JOURS POUR CANDIDATER AU LABEL TERRITOIRES INNOVANTS 2015


 
 

PUBLICATIONS

"On manque de travaux scientifiques sur la décentralisation en général, sur les finances locales en particulier (…) cette quasi-absence de travaux de recherche incontestables et récents est un manque criant (… alors que nous devons débattre de sujets complexes tels que la DGF) ».

Exprimé par le sénateur François Marc qui intervenait le 22 octobre 2014 dans le cadre d’une réunion de la Commission des finances du Sénat consacrée aux perspectives d'évolution de la dotation globale de fonctionnement, ce constat fait écho à celui de nos associations d’élus selon lequel les travaux universitaires et les analyses techniques de consultants sont insuffisamment diffusés.

Le sujet de la dotation globale de fonctionnement est éminemment complexe. Ce ne sont pas les débats du Comité des finances locales qui l’infirmeront, ce ne sont pas les parlementaires en mission qui le démentiront.

L’idée de cet ouvrage n’est aucunement de demander à des experts de proposer « clé en main » une réforme de la DGF mais d’apporter une somme d’éclairages aux élus qui seuls ont la responsabilité politique de faire vivre et évoluer le système français de dotations. C’est dans cette perspective que l’Association des communautés urbaines et métropoles de France (ACUF), l’Association des maires des grandes villes de France (AMGVF) et l’Association des petites villes de France (APVF) ont conjointement pris l’initiative de solliciter un panel d’universitaires, consultants et praticiens pour éclairer le débat.

11 contributions ont été proposées par les auteurs. Qu’ils en soient remerciés. Ces contributions constituent le corps de cet ouvrage. Elles ne représentent pas l’expression des positions de nos membres mais constituent, aux yeux de nos associations, autant d’éclairages couvrant un large champ des problématiques posées par la DGF et qu’il s’avère utile de porter à la connaissance de l’ensemble des parties prenantes du débat sur les finances locales.

 
 
 
 
 
 

22, rue Joubert

75009 Paris

Tèl : 01 42 22 19 19

 
/ Mentions légales / Contacts / Plan de site / Liens utiles / Contributeur Retour haut de page